Dernières actualités :

Qualité de l’air en Martinique Météo Martinique vous informe sur la qualité de l'air

Une qualité de l'air bonne, voilà comment a été enregistré l'indice ATMO aujourd'hui dimanche 23 septembre 2018 . Avec une qualité de l'air comme ce jour, nous sommes dans les normes européennes. Vous pouvez en profiter pour faire des activités extérieures comme du sport, aller à la plage ou tout simplement se ballader.

3
Très bon

Informations sur la qualité de l’air en Martinique :

L’indice ATMO vous informe sur la qualité de l’air au quotidien. Il vous indique à quel point l’air qui vous entoure est propre ou pollué et quels sont les effets sur votre santé. L’indice ATMO se concentre principalement sur les effets négatifs que peut avoir le taux de pollution  sur votre santé. Il permet de faire des prévisions dans les heures et les jours à venir. Ainsi, il peut vous aider à réduire les effets néfastes causés par la respiration d’air pollué.

L’indice ATMO calcule cinq principaux polluants atmosphériques réglementés par des normes européennes: l’ozone, le monoxyde de carbone, le dioxyde de soufre, dioxyde d’azote et enfin la pollution due aux particules fines.

Pour chacun de ces polluants, l’indice ATMO a établi des normes nationales de qualité de l’air pour protéger la santé publique. Selon les dernières études, l’ozone troposphérique et les particules fines en suspension sont les deux polluants les plus dangereux pour la santé humaine.

L’air est pollué en Martinique non seulement par ces polluants, mais aussi par le chlordécone, largement utilisé sur l’île. En effet, ce dernier est utilisé dans le secteur agricole pour le traitement des bananiers.

 

Comment fonctionne l’indice ATMO?

L’indice ATMO se mesure sur une échelle allant de 0 à 10. Plus la valeur est élevée, plus le niveau de pollution atmosphérique est élevé et les problèmes de santé sont graves. Ainsi, une valeur de 1 correspond à une bonne qualité de l’air avec peu de danger pour la santé publique, par contre une valeur supérieure à 7 représente un danger.

Afin de protéger la santé publique, la norme nationale a été fixée à 3. Ainsi les valeurs inférieures à ce chiffre sont considérées comme satisfaisantes. Lorsque le chiffre est supérieur à 3, la qualité de l’air commence à être considérée comme malsaine.

 

Ces articles vont vous intéresser

Les commentaires sont fermés.

dolor tempus sit Aliquam elit. Curabitur sem, Sed luctus Praesent