Se préparer à l’arrivée d’un ouragan

Voici un petit rappel pour une bonne préparation et un bon comportement en cas de cyclone et d’ouragan.

Préparation à l’arrivéé d’un ouragan

1/ Documents

– Vérifier vos contrats d’assurance (maison, voiture, bateau ..etc)

– Faire des photos de vos biens et stockez les en ligne (cloud)

– Faire des scans de vos papiers, cartes et contrats

et stockez les en ligne

– Placez les doubles de vos clés dans un endroit sûr (boulot .. etc)

 

2/ Votre habitation

– Nettoyez les gouttières

– Elaguez les arbres proches et enlevez les noix de coco

– Nettoyez et dégagez les ravines

– Rentrez ou attachez tous ce qui peut s’envoler

– Protégez vos baies vitrées et fenêtres sans volet

(au minimum un gros scotch en croix + diagonales)

– Vérifiez votre toiture

– Vérifiez vos carbets et autres constructions annexes

– Si vous avez une récupération d’eau, déconnectez la et isoler

la réserve

– Baissez le niveau de vos piscines

– Ne stockez rien en plus dans vos frigos/congélateurs

 

3/ Votre voiture

– Evitez de vous garer sous les arbres

– Evitez de vous garer en zone innondable

– Vérifier la fermeture des vitres et l’étanchéité des portes

– Faites le plein

 

4/ Matériel durant le cyclone

– Lampe de poche + piles

– Bougies

– Briquets/allumettes

– Couteau multi usage

– Couvertures de survie aluminium

– Bouteilles d’eau et aliments non périssables

– Trousse de premier secours

– Radio + piles

– Téléphone portable avec des unités

– 1 sifflet par personne pour informer les secours en cas

d’ensevelissement

5/ Matériel après le passage

– Bouteilles d’eau en quantité suffisante pour 5 jours

(15l par personne minimum) et plus pour les « petites » îles (SXM SBH …)

– Si votre cuisinière est électrique, un réchaud à gaz d’appoint

– Aliments non périssables pour 5 jours et plus pour les « petites » îles (SXM SBH …)

– Pastilles de javel

– Outillage (scie, clous, marteau, bâches, bois, jerrican … etc)

– Idéalement un petit groupe électrogène

– Stock de bougies et allumettes

– Médicaments prescris habituels pour 3 jours

 

6/ Comportement avant

– Vérifiez vos vaccins (tétanos)

– Donner les coordonnées de votre famille à vos voisins

– Informez-vous sur le lieu de protection et d’accueil proposé

par les autorités.

– En cas de risque avéré pour votre habitation, aller dans

le lieu d’accueil (gymnase …etc)

– Informez vous sur les consignes édictées par la sécurité civile

– Suivre les directives de la préfecture

– Ecouter les radios majeures (France TV, RCI … etc)

– Respecter les vigilances et le confinement

– Ne pas se déplacer inutilement dès la vigilance orange

– Déterminer à l’avance un lieu pour retrouver sa famille et ses

amis en cas de rupture des communications

– Repérez un lieu abrité et en hauteur si vous êtes en bord de mer

(en cas de houle)

– Coupez le compteur avant les grosses rafales et orages et

débranchez vos appareils électriques

 

7/ Comportement pendant

– Suivre les directives de la préfecture

– Ecouter les radios majeures (France TV, RCI … etc)

– Se tenir éloigné des vitres/fenêtres

– Ne pas faire déplacer les secours sauf urgence absolue

– En cas de rupture de vitre ou de toiture, aller dans une pièce la

plus confinée possible (salle de bain, cellier, garage ..) et/ou

protégez vous sous des matelas.

– Ne sortir en aucun cas lorsque les vents sont >100 km/h

– Le calme soudain peut-être trompeur (passage dans l’oeil)

 

8/ Comportement après

– Ecouter les radios majeures (France TV, RCI … etc)

– Attendre le feu vert des autorités pour sortir

– Faire de tour de votre propriété et des voisins

– Signaler des blessés éventuels

– Ne pas entraver le travail des secours et les aider en dégageant

les voies de circulation

– Ne pas boire l’eau du réseau sans confirmation (et laisser

couler 2/3 minutes avant de boire

– Ne jamais consommer l’eau de vos citernes.

– Faire des photos des dégâts

Pour avoir vécu plusieurs situations difficiles, je vous assure que ce n’est pas trop de précautions. Bien sûr, tout n’est pas pareil que vous habitiez dans une cabane en bord de mer ou dans un gros immeuble. Adaptez ça à votre situation. Plus vous serez préparé et organisé, moins vous serez stressé et courrez de risques le moment venu.

De manière générale, vivre aux Antilles est un choix qu’il faut assumer. Il faut toujours anticiper, dans tous les domaines. Construction de son logement, matériel à avoir, comportement … etc. AUCUNE maison individuelle sur la zone ne devrait ne pas être équipée d’un groupe électrogène avec cuve enterrée, d’une cuve de récupération d’eau et d’un abris construit en dur pour stocker ce qu’il faut en cas de cyclone ou de séisme. Ceux qui ne le font pas ne peuvent pas se plaindre ensuite.

Source : OT

Ces articles vont vous intéresser

leo massa nec lectus velit, mi, dictum consectetur fringilla