Maria : le bilan 100 jours après

Ce Jeudi 28 Décembre, il y a 100 jours que le rare ouragan de catégorie 5 #MARIA, traversa et dévasta l’île de la Dominique avant de s’affaiblir très peu en frôlant les îles des Saintes. Maria l’ouragan le plus violent

Plus imposante mais légèrement moins puissante, MARIA a eu une trajectoire de 200 kilomètres plus au sud et plus lente que #IRMA : Elle évita les îles du nord déjà sinistrées.

En revanche, MARIA affecta les îles (Martinique, Dominique, l’archipel de Guadeloupe, Montserrat, Saint Croix, Puerto-Rico) épargnées par IRMA deux semaines auparavant.

Les îles les plus sévèrement touchées sont la Dominique, Puerto-Rico et l’île de Saint-Croix. Les Saintes et le sud Basse-Terre ont subi des dégâts intenses mais les conséquences auraient pu être semblables si le cyclone avait élargi son noyau cyclonique : après son passage sur la Dominique, l’ouragan a été rétrogradé en catégorie 4 avec des vents soutenus proches de 250 km/h. L’île de la Martinique a été relativement épargnée.

Les faits marquants du cyclone MARIA :

– Renforcement rapide en ouragan de catégorie 1 à 5 en 27 heures.

– Trosième ouragan majeur menaçant les petites Antilles en moins de 14 jours, après IRMA et JOSE.

– Premier ouragan de catégorie 4 passant à proximité de la Martinique depuis #DAVID en 1979.

– Premier ouragan affectant la Guadeloupe depuis #DEAN en 2007 et premier ouragan majeur touchant l’archipel depuis #GEORGES en 1998 : De ce fait, première consigne de confinement soit le niveau « VIOLET » pour le département.

– Les rafales de force ouragan (>118 km/h) ont affecté tout le territoire guadeloupéen, une première depuis #HUGO en 1989.

– Deuxième ouragan de catégorie 5 pendant le mois de Septembre, ainsi que sur les Petites Antilles. Du jamais vu !

– Historiquement, le dixième ouragan le plus intense sur le bassin Atlantique et le plus intense de la saison 2017.

– Le cycone le plus coûteux dans la Caraïbe, dépassant les 100 milliards $ , surpassant #IRMA.

– Le plus puissant cyclone touchant les USA depuis #ANDREW en 1992 et le plus intense depuis #CAMILLE en 1969.

– Un des rares cyclones ayant eu une durabilité au stade de tempête tropicale et ouragan en 14 jours et plus.